Beppe Mokuza Signoritti

 

Bambù, neve, sumi-e, Beppe Mokuza, maestro, pittura

Sumi-e de Beppe Mokuza

Moine Zen, appartenant à la tradition du Bouddhisme Zen Soto, disciple de Maitre Roland Yuno Rech. Il est le fondateur et responsable du Dojo Zen « Bodai Dojo » d’Alba (Piémont, Italie).

Depuis presque trente ans il se consacre au sumi-e et à la pratique de la méditation Zen. Il expose ses œuvres, donne des conférences et démonstrations pratiques dans toute l’Europe.

Depuis le début de son parcours, il associe la pratique de la méditation Zen et la pratique de la peinture sumi-e. Sa formation s’est approfondie grâce à la transmission directe de l’expérience d’autres moines zen dévoués à la peinture, en France (Temple Zen de « La Gendronnière »), en Suisse (Zinal) et en Italie (Turin) au Dojo Zen Mokusho où le moine Ezio Tenryu Zanin lui transmit la méthode du sumi-e. Toujours dans les environs de Turin, il apprit l’aspect technique de la peinture à encre de chine auprès de trois maitres japonais.

Il expose, donne des conférences et organise des stages également dans des lieux parfois informels, en s’adressant à un vaste public de non initiés et de personnes intéressées et curieuses de découvrir et d’expérimenter une nouvelle forme d’expression artistique.

Depuis 2001, il enseigne la peinture Sumi-e, la technique Zenga et Suibokugà aux enfants, aux adolescents, aux adultes et aux personnes handicapées physiquement ou mentalement.

En 2006 a eu lieu son premier stage hors d’Italie. Depuis, il est invité à animer des stages et des évènements liés à la diffusion du sumi-e et de la pratique du Zen dans toute l’Europe (France, Suisse, Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Angleterre, Suède et République Tchèque).

A signaler, l’intense activité aux Pays-Bas où Beppe Mokuza se rend trois fois par an, créant ainsi des occasions de pratique à: Rotterdam, Haarlem, Utrecht, Amsterdam et Katwijk où se dresse le Temple Sufi « Universal Murad Hassil ». De même en Allemagne, il donne des stages au dojo d’Aikido à Bochum et des semaines de pratique près de Stuttgart, à la Filderstadt Kunstschule.

Témoigne de la forte énergie et de la dévotion de Maitre Mokuza, sa participation aux ateliers mêlant méditation et art qui ont lieu au Temple Zen de « La Gendronnière », situé à 200 km au Sud-Ouest de Paris et qui fut fondé par Maître Taisen Deshimaru (premier Patriarche Zen d’Occident). Beppe Mokuza s’y rend depuis 2010 trois fois par an pour animer un atelier de sumi-e. Toujours en France, peuvent être mentionnés les stages organisés à « Gyobutsuji » (Temple zen de Nice), Mulhouse, Toulouse et Chalon-sur-Saône.

Depuis 2013, il participe avec ses élèves à toutes les éditions du « Festival dell’Oriente » dans les villes de Rome, Turin, Milan, Padoue, Naples, Bari, Carrare, Bologne et Pérouse. Lors de ces manifestations, Beppe Mokuza offre à des milliers de personnes des concerts de sutra Zen, accompagnés de moments de méditation collective, des démonstrations en direct sur scène de sumi-e, des conférences sur le Bouddhisme Zen et sur la peinture sino-japonaise.

Depuis 2009, il se consacre particulièrement à la formation d’élèves provenant du monde entier, au dojo d’Alba (Piémont, Italie) où ont lieu, tout au long de l’année, des stages résidentiels de 10 jours.